en Argentine : CHARATA

_DSC3449L'Ortalide du Chaco mesure de 50 à 55 cm. Elle appartient à la famille des Cracidae. Sa tête, sa poitrine et son cou sont gris cendré. La peau nue autour des yeux et sous la gorge, où elle forme comme un fanon, est rougeâtre. Son bec blanchâtre est robuste, courbé vers le bas et crochu à son extrémité. La partie dorsale est gris brunâtre, légèrement olivâtre. L'extrémité des ailes et le dessus de sa longue queue sont plus foncées. L'abdomen est beige ocré. Les flancs, le bas-ventre et les rectrices externes sont châtain roux. Les pattes sont robustes et assez longues et de couleur claire. Le plumage du mâle et de la femelle est semblable, mais celle-ci est plus petite et son fanon est plus discret.

_DSC3385

L'Ortalide du Chaco vit dans les bois composés d'arbres de moyenne hauteur, les bords des chemins ou des plantations, souvent près des zones marécageuses. En couple ou souvent en groupes importants, on la voit se déplacer de branches en branches ou au sol. La forme de ses ailes, relativement petites par rapport à sa taille et arrondies l'oblige à des battements d'aile rapide pour traverser des zones ouvertes. L'Ortalide du Chaco se nourrit de feuilles, de fruits, de graines, de chenilles et de petits lézards. A la saison de la floraison, elle mange également des fleurs. Comme elle élimine souvent les graines sans les avoir digérées, elle joue un rôle important dans la dissémination de la végétation.

_DSC3427L'Ortalide du Chaco est un oiseau très bruyant. Le mâle chante un octave en-dessous de la femelle et souvent ils forment des duos auxquels se joignent des voix individuelles. Leur chant s'entend à 2 km. Son nid est sommaire, c'est une petite plate-forme appuyée sur les branches, faite de petites branches, de tiges et de feuilles. La femelle y dépose 3 ou 4 oeufs. Les petits sont très précoces, deux jours après l'éclosion ils ont déjà des plumes et peuvent très vite quitter le nid. Deux sous-espèces sont reconnues. Ortalis canicollis pantanalensis, plus brune et plus grande, que l'on trouve à l'Ouest du Brésil. Ortalis canicollis canicollis que l'on trouve à l'Est de la Bolivie, à l'Ouest du Paraguay et dans la zone centrale du tiers nord de l'Argentine. L'Ortalide du Chaco est souvent chassée, que ce soit pour le " sport " ou pour sa chair très appréciée. Malgré cela, l'espèce ne semble pas menacée aujourd'hui.

_DSC3433

_DSC3430La Charata mide de 50 a 55 cm. Pertenece a la familia de los Cracidae. Su cabeza, su pecho y su cuello son grises ceniciento. La piel desnuda alrededor de los ojos y bajo la garganta, donde forma como una papada, es rojiza. Su pico blancuzco es robusto, curvo hacia abajo y ganchudo a su extremidad. La parte dorsal es gris parduzca, ligeramente aceitunada. La extremidad de las alas y la parte superior de su cola larga son más oscuras. El abdomen es canela. Los falncos, el bajo vientre y las timoneras externas son castaño rufo. Las patas son robustas y bastante largas y de color claro. El plumaje del macho y de la hembra es semejante, pero ésta es más pequeña y su papada es más discreta.

_DSC3441

La Charata vive en los bosques compuestos de árboles de media altura, los bordes de los caminos o de las plantaciones, a menudo cerca de las zonas pantanosas. En pareja o a menudo en grupos importantes, la vemos desplazarse de ramas en ramas o en el suelo. La forma de sus alas, relativamente pequeñas con relación a su tamaño y redondeadas la obliga a golpeos de ala rápida para atravesar zonas abiertas. La Charata se alimenta de hojas, de frutos, de semillas, de orugas y de pequeños lagartos. A la temporada de la florescencia, también come flores. Así como a menudo elimina las semillas sin haberlos digerido, es importante para la diseminación de la vegetación.

_DSC3447

La Charata es una ave muy ruidosa. El macho canta octava debajo de la hembra y a menudo forman dúos a los cuales se juntan voces individuales. Su canto se escucha a 2 km. Su nido es simple, es una pequeña plataforma apretada sobre las ramas, hecha pequeñas ramas, tallos y hojas. La hembra deposita allí 3 o 4 huevos. Los pichones son muy precoces, dos días después del nacimiento ya tienen plumas y pueden dejar muy rápidamente el nido. Dos subespecies son reconocidas. Ortalis canicollis pantanalensis, más morena y más grande, que encontramos al oeste de Brasil. Ortalis canicollis canicollis que se encuentra al este de Bolivia, al oeste de Paraguay y en la zona central del tercer norte de la Argentina. La Charata es a menudo cazado, esté para el " deporte " o para su carne muy apreciada. A pesar de eso, la especie no parece amenazada hoy.

_DSC3437

Photos © Aline WOLFER & Philippe WOLFER