en Argentine : CHIMACHIMA

DSC_1660

Le Caracara à tête jaune mesure de 37 à 46 cm. Il appartient à la famille des Falconidae. Le plumage du mâle et de la femelle est identique mais, comme habituellement chez les Falconiformes, cette dernière est plus grande. Sa tête, son cou et la partie inférieure du corps sont blanc ocré. Son bec robuste et crochu est gris beige. La zone allant du bec à l'oeil et le cercle oculaire sont nus et jaune clair. Une large bande noirâtre s'étend à l'arrière de son oeil brun roux. Ses longues ailes sont marron foncé à noirâtre et présentent des taches blanchâtres, bien visibles en vol, à la base des primaires externes. Le dessous des ailes est clair avec les rémiges brun noirâtre. Sa queue, longue et arrondie, est blanc crème barré de sombre. Ses pattes sont gris verdâtre clair. Le juvénile ressemble beaucoup au Caracara Chimango. Son dos est brun avec un collier dorsal ocré. La partie ventrale est ocrée et nettement striée de sombre. Le dessous de ses ailes et sa queue sont plus barrés de noirâtre. Le Caracara à tête jaune vit seul ou en couple en limite des forêts, dans les bosquets, les savanes, les zones cultivées ou d'élevage et aussi en bordure des marais ou le long des cours d'eau. C'est une espèce omnivore qui s'alimente de charognes, d'insectes, d'amphibiens, de crabes, d'oisillons d'autres espèces, de poissons, des fruits du palmier à huile Elaeis, de maïs, de crottin de cheval.

DSC_4578

Le Caracara à tête jaune se nourrit en général au sol mais on le voit aussi souvent posé sur le bétail ou des mammifères sauvages comme le Capybara qu'il débarrasse de leurs tiques. C'est aussi un oiseau arboricole qui aime à se poser sur la cime des arbres. Son nid est une grande plate-forme faite de branchage, en général construite en haut d'un arbre ou d'un palmier. La femelle y dépose un ou deux oeufs beige nettement taché de brun rouge. Le Caracara à tête jaune est présent du sud du Costa Rica au nord de l'Urugay. En Argentine, on le trouve dans le nord-est du pays, dans les provinces de Misones, du Chaco, de Formosa et de Corrientes et au nord de la province de Santa Fe. Son habitat s'étend du niveau de la mer jusqu'à 1 800 m d'altitude. Quelques individus ont même été observés jusqu'à 2 600 m d'altitude. C'est un oiseau sédentaire même si, en fonction de la zone où il demeure, il peut effectuer des déplacements saisonniers. Deux sous-espèces sont reconnues : Milvago chimachima chimachima que l'on trouve du Brésil au sud de la Bolivie, au Paraguay et au nord de l'Argentine ; Milvago chimachima cordatus que l'on trouve du sud-ouest du Costa Rica au Brésil. En français il s'appelle aussi Caracara chimachima.

DSC_4572 DSC_5994

DSC_5986

El Chimachima mide de 37 a 46 cm. Pertenece a la familia de los Falconidae. El plumaje del macho y de la hembra es idéntico pero, asi que comúnmente en Falconidaes, esta última es más grande. Su cabeza, su cuello y la parte inferior del cuerpo son blanco ocraceo. Su pico robusto y ganchudo es gris beige. La zona que va del pico al ojo y el círculo ocular están desnudos y amarillo claro. Una banda ancha y negruzca se extiende en la zaga de su ojo pardo castaño. Sus alas largas son marrón oscuro a negruzco y presentan manchas blancuscas y muy visibles en vuelo, para la base de primarios externos. El fondo de las alas es claro con remeras pardo negruzco. Su cola, larga y redondeada, es blanca crema manchada por oscuro. Sus patas son gris verdusco claro. El juvenil se parece mucho al Chimango. Su espalda es parda con un collar dorsal ocre. La parte ventral es ocracea y distintamente estriada de oscuro. La parte de abajo de sus alas y su cola son más barradas de negruzco. El Chomachima vive solo o en pareja en límite de los bosques, en los bosquetes, las sabanas, las zonas cultivadas o de ganadería y también en bordes de los pantanos o a lo largo de los ríos. Es una especie omnívora que se alimenta de carroñas, de insectos, de anfibios, de cangrejos, de pichones de otras especies, de peces, de frutos de la palmera a aceite Elaeis, de maíz, de estiércol de caballo.

DSC_5983

El Chimachima se alimenta en general en el suelo pero lo vemos tan a menudo puesto sobre el ganado o los mamíferos salvajes como el Carpincho que quita a sus garrapatas. Es también una ave arborícola a quien le gusta ponerse sobre la cima de los árboles. Su nido es una gran plataforma hecha con ramaje, en general construida en lo alto de un árbol o en lo alto de una palmera. La hembra deposita allí uno o dos huevos beige distintamente manchado de pardo rojo. El Chimachima está presente del sur de Costa Rica al norte de Urugay. En Argentina, lo encontramos en el nordeste del país, en las provincias de Misones, de Chaco, de Formosa y de Corrientes y en el norte de la provincia de Santa Fe. Su hábitat se extiende del nivel del mar hasta 1 800 m de altitud. Algunos individuos hasta han sido observados hasta 2 600 m de altitud. Es una ave sedentaria aunque, con arreglo a la zona donde queda, puede efectuar desplazamientos temporales. Dos subespecies son reconocidas: Milvago chimachima chimachima al que se encuentra de Brasil en el sur de Bolivia, en Paraguay y en el norte de la Argentina ; Milvago chimachima cordatus que se encuentra del sudoeste de Costa Rica hasta Brasil. En español, se llama también Caracara cabecigualdo o Pigua.

Caracara___t_te_jaune_1

Photos © Aline WOLFER & Philippe WOLFER