en Argentine : ESPINERO GRANDE

synallaxe_rouge__5_Le Synallaxe rouge mesure 18 cm. Il appartient à la famille des Furnariidae. On le rencontre du Nord-Ouest de l'Argentine, jusqu'à la province de Buenos Aires. Son corps et son bec sont robustes. Le plumage de toute la partie dorsale et du dessus de la tête est châtaigne, plus roux sur la couronne, les ailes et la queue. Son iris est jaune. Son bec est pointu et légèrement incurvé vers le bas. Sa partie supérieure est noirâtre et la partie inférieure grisâtre à verdâtre. Le ventre et la gorge sont blanchâtres. Les pattes sont gris olivâtre. Sa queue est large et arrondie. Il n'y a pas de distinction visible entre le mâle et la femelle. Le juvénile n'a pas la couronne rousse et sa poitrine est tachetée de brun. Le Synallaxe rouge vit seul ou en couple dans les forêts en galerie bordant les cours d'eau ou dans les arbustes proches de l'eau.

synallaxe_rouge__3_C'est un oiseau bruyant et il n'est pas rare d'entendre le mâle et la femelle chanter en duo. Son alimentation, qu'il trouve en parcourant le sol des forêts ou le bord des points d'eau, est principalement constituée d'insectes (surtout des coléoptères) et accessoirement d'araignées et de graines. La saison de reproduction du Synallaxe rouge va d'octobre à janvier. Son nid est un amas volumineux de petites branches, souvent des épineux, en forme de cône ou de cylindre et suspendu à une branche. Son entrée est sur le côté de la partie basse du nid. Celui-ci comporte souvent plusieurs chambres et son intérieur est tapissé d'herbes et de plumes. Les deux parents s'occupent de l'incubation et de l'élevage des petits. Bien que peu commune, l'espèce ne semble pas menacée. Le Synallaxe Rouge est également présent en Bolivie, au Paraguay et au Brésil. En français, il est aussi appelé Phacellodome à ailes rouges.

synallaxe_rouge__2_El Espinero Grande mide 18 cm. Pertenece a la familia de los Furnariidae. Lo encontramos del Noroeste de la Argentina, hasta la provincia de Buenos Aires. Su cuerpo y su pico son robustos. El plumaje de toda la parte dorsal y de la parte superior de la cabeza es castaña, más rufo sobre la corona, las alas y la cola. Su iris es amarillo. Su pico es puntiagudo y ligeramente encorvado hacia abajo. Su lado superior es negruzco y la parte de abajo grisácea a verdusco. El vientre y la garganta son blanquecinos. Las patas son gris aceitunado. Su cola es ancha y redondeada. No hay distinción visible entre el macho y la hembra. El juvenil no tiene la corona rufa y su pecho es moteado de pardo. El Espinero Grande vive solo o en pareja en los bosques en galería que bordean los ríos o en los arbustos cerca del agua.

synallaxe_rouge__6_Es una ave ruidosa y no es raro entender el macho y la hembra cantar en dúo. Su alimentación, que encuentra recorriendo el suelo de los bosques o el borde de los aguaderos, está principalmente constituida por insectos (sobre todo coléopteros) y accesoriamente de arañas y de semillas. La temporada de reproducción del Espinero Grande va de octubre a enero. Su nido es un montón voluminoso de pequeñas ramas, a menudo espinosas, en forma de cono o en forma de cilindro y suspendido de una rama. Su entrada está sobre el lado de la parte baja del nido. Éste a menudo contiene varias habitaciones y su interior es tapizado con hierbas y con plumas. Ambos padres incuban y crian a los pichones. Aunque rara, la especie no parece amenazada. El Espinero Grande está también presente en Bolivia, en Paraguay y en Brasil.

synallaxe_rouge__8_

iconeAlbum

Photos © Aline WOLFER & Philippe WOLFER