en Argentine : GARCITA BLANCA

aigrette_neigeuse__3_L’Aigrette Neigeuse mesure entre 50 et 60cm, a une envergure d'un mètre. Sa longévité est d'une vingtaine d'année. Elle  est présente dans toute l’Argentine, y compris les Îles Malouines où elle est néanmoins un peu plus rare. Elle appartient à la famille des Ardeidae. Le plumage est entièrement blanc. Le bec est long, noir et mince, avec la base jaune vif. Les pattes sont longues, fines et noires avec les doigts jaune vif. Les yeux sont également jaunes. En période nuptiale, les adultes ont de longues plumes soyeuses sur la calotte et sur la poitrine. Les sujets immatures ont l’arrière des pattes jaunâtre. Le plumage de la femelle est identique à celui du mâle, mais elle se différencie par sa taille plus petite. L’Aigrette Neigeuse fréquente les zones marécageuses, les lagunes peu profondes ou les champs inondés.

aigrette_neigeuse__8_Elles vivent en groupe et se mélangent aisément avec d’autres espèces de hérons. Sa nourriture est essentiellement composée de poissons, mais aussi de petits crustacés ou d’insectes, voire de lézards ou de grenouilles. La technique de pêche de l’Aigrette Neigeuse est assez particulière. Elle marche ou court dans les eaux peu profondes, les ailes étendues. Elle projette ainsi son ombre sur l’eau, ce qui lui permet de mieux voir ses proies. Le vol de l’Aigrette Neigeuse, est caractéristique de celui des hérons, le cou replié vers l’arrière, la tête bien droite et les pattes tendues. Le nid consiste en une plateforme construite par la femelle seule. Il est fait de branchages et est placé soit en hauteur dans les arbres ou au sol dans les jonchaies.

aigrette_neigeuse__1_Le nid est souvent fait à proximité de celui des Grandes Aigrettes ou encore du Héron Cocoi.  La femelle y dépose de 3 à 6 oeufs couleur céleste, qui sont incubés par le couple pendant 24 jours. Les poussins sont alimentés par les deux parents pendant 4 semaines, après quoi ils quittent le nid et rejoignent le groupe familial. L’espèce est abondante et ne présente pas de danger d’extinction à l’heure actuelle, même s’il y a quelques décennies l’Aigrette Neigeuse était chassée pour son plumage qui servait à l’ornement de chapeaux. L’Aigrette Neigeuse est présente aussi bien en Amérique du Nord qu’en Amérique du Sud. En France, elle est également connue sous le nom d’Aigrette Garzette américaine.

aigrette_neigeuse__5_ aigrette_neigeuse__7_ aigrette_neigeuse__4_

aigrette_neigeuse__2_La Garcita Blanca mide entre 50 y 60cm, tiene una envergadura de un metro. Su longevidad es de una veintena de año. Está presente en toda la Argentina, incluido Islas Malvinas dónde es un poco más rara sin embargo. Pertenece a la familia de los Ardeidae. El plumaje es totalmente blanco. El pico es largo, negro y delgado, con la base amarilla viva. Las patas son largas, finas y negras con los dedos color amarillo vivo. Los ojos son también amarillos. En el período nupcial, los adultos tienen plumas largas y sedosas sobre el gorro y sobre el pecho. Los sujetos inmaduros tienen la trasera amarillenta de las patas. El plumaje de la hembra es idéntico al del macho, pero se diferencia por su tamaño más pequeño. La Garcita Blanca frecuenta las zonas pantanosas, las lagunas poco profundas o los campos inundados.

aigrette_neigeuse__9_Viven en grupo y se mezclan fácilmente con otras especies de garzas. Su alimento es esencialmente constituido por peces, pero también por pequeños crustáceos o por insectos, incluso por lagartos o por ranas. La técnica de pesca de la Garcita Blanca es bastante particular. Marcha o corre por las aguas poco profundas, las alas extendidas. Proyecta así su sombra sobre el agua, lo que le permite ver mejor sus presas. El vuelo de la Garcita Blanca, es característico del de las garzas, el cuello replegado hacia la trasera, la cabeza muy derecha y las patas tensas. El nido consiste en una plataforma construida por la hembra sola. Es hecho con ramajes y colocado o en altura en los árboles o en el suelo en los juncales.

aigrette_neigeuseEl nido es a menudo hecho cerca del de las Garzas Blancas o todavía de la Garza Mora. La hembra deposita de 3 o 6 huevos colorados celeste, que son incubados por la pareja durante 24 días. Los pichones son alimentados por ambos padres durante 4 semanas, de las que dejan el nido y se unen al grupo familiar. La especie es abundante y no presenta peligro de extinción en la actualidad, hasta si hace algunas décadas la Garcita Blanca fue cazada para su plumaje que servía para el ornamento de sombreros. La Garcita Blanca está presente tanto en América del Norte como en América del Sur.

DSC_5281

aigrette_neigeuse__6_

Photos © Aline WOLFER & Philippe WOLFER