en Argentine : CAUQUÉN COMÚN o CAUQUÉN PATAGONICO

ouette__2_L'Ouette de Magellan est un oiseau de 60 à 65 cm, de forme svelte, qui appartient à la famille des Anatidae. C'est une espèce endémique de l'Amérique du sud, que l'on trouve au Sud du Chili et de l'Argentine et dans les Îles Malouines. Deux sous-espèces sont reconnues, Chloephaga picta leucoptera qui est résidente des Îles Malouines, même si quelques individus ont été vus sur le continent et Choephaga picta picta qui niche des Îles du Cap Horn au Sud de la Patagonie et au sud du Chili et dont les représentants vivant le plus au Sud migrent vers le nord en hiver, jusqu'au Sud de la province Buenos Aires, de la Pampa et au centre du Chili. Le mâle et la femelle sont très différents. Le mâle est plus grand. La tête et le cou sont blancs.

ouette__3_Le bec, court et large à sa base, est noir et les yeux sont bruns. Le dos et les flancs sont barrés de noir et de blanc. Chez certains individus, ces marques se prolongent sur la poitrine et le ventre. Sur les ailes, les couvertures petites et moyennes sont blanches, comme les rémiges secondaires. Les grandes couvertures sont noirâtres avec des reflets métalliques et les rémiges primaires sont gris foncé. La queue est noirâtre plus ou moins bordée de blanc. L'abdomen et le devant des flancs est blanc ou barré. Ses pattes palmées sont noires. Chez la femelle, la tête et le haut du cou sont châtaigne et le reste du corps barré de roux, de blanc et de noir. Les ailes sont identiques à celles du mâle. Les pattes sont jaunes. En période de reproduction, on voit l'Ouette de Magellan en couple, dans les terres marécageuses ou en bordure des lagunes.

ouette__6_En dehors de cette période, elle vit en bandes nombreuses dans les prairies ou les plaines où elle se nourrit d'herbe et de graines. L'Ouette de Magellan niche le plus souvent près de l'eau, dans un creux du sol qu'elle tapisse avec des végétaux fins et des plumes que la femelle s'enlève de la poitrine. La femelle y dépose de 5 à 8 oeufs ocres qu'elle incube seule pendant environ 1 mois. Quelques heures après leur naissance, les petits sont capables de se nourrir seuls et quittent le nid pour accompagner leurs parents. Les populations d'Ouette de Magellan sont stables et elle ne paraît pas présenter de risque quant à sa conservation. En français, elle s'appelle aussi Bernache de Magellan ou Oie de Magellan.

ouette__1_El Cauquén Común es una ave de 60 a 65 cm, de forma esbelta, que pertenece a la familia de los Anatidae. Es una especie endémica de América del sur, de lo que encontramos en el Sur de Chile y de la Argentina y en Islas Malvinas. Dos subespecies son reconocidas, Chloephaga picta leucoptera que es residente de Islas Malvinas, aunque algunos individuos han sido vistos sobre el continente y Choephaga picta picta que anida de las Islas de Cabo de Hornos al Sur de Patagonia y en el sur de Chile y que los representantes que viven más en el Sur emigran hacia el norte en invierno, hasta el Sur de la provincia Buenos Aires, de la Pampa y en el centro de Chile. El macho y la hembra son muy diferentes. El macho es más grande. La cabeza y el cuello son blancos.

ouette__5_El pico, corto y ancho para su base, es negro y los ojos son morenos. La espalda y los costados son barrados por negro y por blanco. Entre ciertos individuos, estas marcas se prolongan sobre el pecho y el vientre. Sobre las alas, las cubiertas pequeñas y las medias son blancas, como las remeras secundarias. Las grandes cubiertas son negruzcas con reflejos metálicos y las remeras primarias son gris oscuro. La cola es negruzca más o menos bordeada por blanco. El abdomen y la delantera de los flancos es blanco o barrado. Sus patas palmeadas son negras. En la hembra, la cabeza y la altura del cuello son castaña y el resto del cuerpo barrado por rufo, por blanco y por negro. Las alas son idénticas a las del macho. Las patas son amarillas. En el período de reproducción, vemos a Cauquén Común en pareja, en las tierras pantanosas o en bordes de las lagunas.

ouette__4_Aparte de este período, vive en bandas numerosas en las praderas o las llanuras dónde se alimenta de hierba y de semillas. El Cauquén Común anida la mayoría de las veces cerca del agua, en un hueco del suelo que tapiza con vegetales finos y plumas que la hembra se quita del pecho. La hembra depone de 5 o 8 huevos ocres que incuba sola durante cerca de 1 mes. Algunas horas después de su nacimiento, los pichones son capaces de alimentarse solos y dejan el nido para acompañar a sus padres. Las poblaciones de Cauquén Común son estables y no aparece presentar de riesgo en cuanto a su conservación. En español, se llama también Caiquén o Cauquén.

ouette__8_

ouette__7_

ouette

Photos © Aline WOLFER & Philippe WOLFER