en Argentine : FEDERAL

federal__1_Le Troupiale à tête rouge mesure 22 cm et est présent du Nord-Est de l’Argentine, jusqu’au Sud-est de la province de Buenos Aires. Il appartient à la famille des Icteridae. Impossible de confondre le Troupiale à tête rouge avec un autre oiseau, tant le contraste des couleurs est marqué. La tête, la nuque, le menton et la poitrine sont rouge orangé très vif, ainsi que le haut des pattes. Le reste du corps est noir. Les yeux, les pattes et le long bec sont noirs. Le plumage du mâle et celui de la femelle sont identiques. Chez les sujets juvéniles, le plumage est noir, parsemé de quelques plumes rougeâtres. Les Troupiales à tête rouge vivent en couple ou en petit groupe dans les milieux aquatiques, comme les lagunes, et les marais,  mais toujours où la végétation est abondante. Sa nourriture est constituée d’insectes et de baies sauvages. Lorsqu’ils s’alimentent, il y a toujours une sentinelle qui surveille le groupe.

federal__7_Le Troupiale à tête rouge se perche en haut des joncs pour chanter. Il n’est pas rare d’assister à des duos, l’un répondant à l’autre. Le nid en forme de demi sphère est  fait de fibres végétales dans les jonchaies. Il est construit par la femelle et il se confond parfaitement avec son environnement. La femelle y dépose de 2 à 4 oeufs verdâtres, tachetés de brun, qu'elle incube seule pendant une quinzaine de jours. Les poussins sont ensuite alimentés par les deux parents jusqu'à ce qu'ils puissent voler, mais sont dépendants d'eux pendant encore un mois environ, après quoi ils restent dans le groupe familial. L’espèce est peu abondante et en nette diminution. C’est un oiseau ornemental très recherché et commercialisé pour sa beauté et son aptitude au chant. Le Troupiale à tête rouge est aussi connu sous les noms de Troupiale Soleil ou encore Oriole à tête écarlate. Le Troupiale à tête rouge est également présent en Bolivie, au Paraguay, au Brésil et en Uruguay.

federal__6_ federal__8_ federal

federal__2_El Federal mide 22 cm y está presente del Noreste de la Argentina, hasta el Sudeste de la provincia de Buenos Aires. Pertenece a la familia de los Icteridae. Imposible confundir el Federal con otra ave, tanto el contraste de los colores es marcado. La cabeza, la nuca, la barbilla y el pecho son anaranjado rojo y muy vivo, así como la altura de las patas. El resto del cuerpo es negro. Los ojos, las patas y el pico largo son negros. El plumaje del macho y el de la hembra son idénticos. En los juveniles, el plumaje es negro, salpicado por algunas plumas rojizas. Los Federales viven en pareja o en pequeño grupo en los medios acuáticos, como las lagunas, y los pantanos, pero siempre cuando la vegetación es abundante. Su alimento está constituido por insectos y por bahías salvajes. Cuando se alimentan, hay siempre una centinela que vigila el grupo.

federal__3_El Federal se posa en lo alto de los juncos para cantar. No es raro asistir a dúos, al responder uno al otro. El nido en forma de semi-esfera es hecho con fibras vegetales en los juncales. Es construido por la hembra y perfectamente se confunde con su entorno. La hembra depone de 2 o 4 huevos verduscos, moteados de pardo, que incuba sola durante una quincena. Los pichones luego son alimentados por ambos padres hasta que puedan volar, pero son dependientes de ellos durante aproximadamente un mes más, del que se quedan en el grupo familiar. La especie es poco abundante y en disminución neta. Es una ave ornamental muy buscada y comercializada para su belleza y su aptitud al canto. El Federal está también presente en Bolivia, en Paraguay, en Brasil y en Uruguay.

federal__4_

federal__5_

Photos © Aline WOLFER & Philippe WOLFER