en Argentine : CRESPÍN

G_ocoucou_tachet___4_Le Géocoucou tacheté est un oiseau mystérieux et beaucoup de légendes font état de lui dans le pays. Il mesure 28 cm et est présent du Nord de l'Argentine, à l'exclusion de la Cordillère des Andes, et jusqu'au Nord-est de la province de Buenos Aires. Il appartient à la famille des Cuculidae. La base de son plumage est ocrée, plus blanchâtre sur le ventre. Il porte une huppe érectile ébouriffée, qui est brune, striée de châtaigne, comme son dos. Le sourcil est blanc. Le bas de la tête est marqué par une ligne malaire noire. Le bec, courbe, est jaunâtre avec la mandibule supérieure noire. La queue est longue, brune et va en dégradé. Le plumage du mâle et de la femelle sont identiques. Le plumage des sujets immatures est tacheté et plus roux sur le dos et les ailes. Le Géocoucou tacheté vit dans les espaces ouverts avec des arbres ou des arbustes ou en lisière des forêts.

G_ocoucou_tachet___7_Sa nourriture est composée de grands insectes qu'il chasse souvent au sol. C'est un oiseau solitaire que l'on voit très peu. On entend son chant, un sifflement mélancolique répétitif, mais il est extrêmement difficile de le localiser. Il chante de jour et de nuit. Le Géocoucou tacheté ne construit pas de nid mais parasite ceux d'autres espèces. En général il pond un oeuf, quelques fois deux. Peu après sa naissance, l'oisillon du Géocoucou tacheté se débarrasse des oeufs ou des oisillons de l'espèce parasitée ce qui lui permet d'accaparer toute la nourriture et de se développer rapidement. Les populations les plus australes migrent vers le nord en automne. Bien que peu courant dans sa distribution, l'espèce ne semble pas menacée, ses populations étant stables. Le Géocoucou tacheté est aussi appelé Chemineau tacheté. Cet oiseau est aussi présent dans une grande partie du sud du continent américain, depuis le Mexique, sauf au Chili.

G_ocoucou_tachet___1_ G_ocoucou_tachet___3_ G_ocoucou_tachet___6_

G_ocoucou_tachet___5_El Crespín es una ave misteriosa y muchas leyendas lo tienen en cuenta en el país. Mide 28 cm y está presente del Norte de la Argentina, a exclusión de la Cordillera de los Andes, y hasta el Noreste de la provincia de Buenos Aires. Pertenece a la familia de los Cuculidae. La base de su plumaje es ocrée, más blanquecina sobre el vientre. Lleva un copete eréctil desgreñado, que es moreno, estriado de castaña, como su espalda. La ceja es blanca. El bajo de la cabeza es marcado por una línea malar negra. El pico, curvo, es amarillento con la mandíbula superior negra. La cola es larga, morena y va en desvanecido. El plumaje del macho y de la hembra son idénticos. El plumaje de los sujetos inmaduros es moteado y más rufo sobre la espalda y las alas. El Crespín vive en los espacios abiertos con árboles o arbustos o en orillo de los bosques.

G_ocoucou_tachet_Su alimento es constituido por grandes insectos que a menudo caza en el suelo. Es una ave solitaria a quien se ve muy poco. Oímos su canto, un silbido melancólico repetitivo, pero es extremadamente difícil de localizarlo. Canta de día y de noche. El Crespín no construye nido sino parasita a los otras especies. En general pone un huevo, varias veces dos. Poco después de su nacimiento, el pichón del Crespín se deshace de huevos u pichones de la especie parasitada lo que le permite acaparar todo el alimento y desarrollarse rápidamente. Las poblaciones más australes emigran hacia el norte en otoño. Aunque inusitado en su distribución, la especie no parece amenazada, al ser estables sus poblaciones. Esta ave está también presente en una gran parte del sur del continente americano, desde México, salvo Chile.

G_ocoucou_tachet___2_

Photos © Aline WOLFER & Philippe WOLFER