en Argentine : MIELERO

sucrier__3_Le Sucrier à ventre jaune mesure 10 cm et est présent en Argentine, uniquement dans le Nord-Est du pays, dans la province de Misiones. Il appartient à la famille des Coerebidae, dont il est le seul représentant du genre. La tête est coiffée d'un capuchon noir et un épais sourcil blanc marque l'oeil brun noir. Le dos et le manteau sont noirs, la queue noire sur le dessus et grisâtre en dessous. Les ailes noires sont marquées d'une ligne blanche jaunâtre au niveau des rémiges secondaires. Le menton et la gorge sont blanc grisâtre. La poitrine et le ventre sont jaune vif, tandis que le croupion affiche un jaune plus pâle.  Le bec est fin, long et recourbé vers le bas, avec la mandibule inférieure marquée de rose à sa base. Les pattes et les doigts sont gris. Le plumage du mâle et celui de la femelle, sont identiques, mais cette dernière se distingue du mâle par un capuchon plus foncé et la gorge plus claire. Les sujets juvéniles ressemblent aux adultes, avec un plumage plus terne. Le Sucrier à ventre jaune est un oiseau solitaire en dehors de la période de reproduction. On le rencontre en lisière des zones boisées, où il parcourt les haies et les arbres fruitiers, à la recherche de sa nourriture. Peu craintif, il s'est parfaitement adapté à la présence de l'homme et on le rencontre aussi dans les parcs et jardins. Son alimentation est très variée, mais principalement constituée du nectar de fleurs. Il consomme aussi des fruits, des baies sauvages ou encore des insectes et des larves. La nidification chez cet oiseau est assez particulière : le mâle et la femelle construisent séparément chacun un nid sphérique, avec une ouverture sur le côté. C'est un nid dortoir, qui est fait de fibres végétales et de feuilles, l'intérieur est tapissé de matières douces, comme des fils de toiles d'araignées et de plumes. Ce nid est utilisé toute l'année. Lorsque arrive la période de reproduction, une fois le couple formé, le mâle et la femelle construisent ensemble un autre nid, à basse hauteur dans les haies. La femelle y dépose 2 ou 3 oeufs blanc crémeux, légèrement tachetés de brun. L'incubation dure une douzaine de jours et est assurée uniquement par la femelle. Les poussins sont principalement alimentés par la femelle, plus timidement par le mâle qui peut avoir plusieurs femelles. Au bout de 14 jours, les poussins quittent le nid. L'espèce est abondante dans sa distribution et ne présente aucun danger quant à sa conservation. Le Sucrier à ventre jaune est présent en Amérique du Nord, en Amérique centrale, dans tous les pays d'Amérique du Sud, à l'exception du Chili.

sucrier__4_El Mielero mide 10 cm y está presente en Argentina, únicamente en el Noreste del país, en la provincia de Misiones. Pertenece a la familia de los Coerebidae, y es su único representante del género. La cabeza es coronada con una capucha negra y una ceja espesa y blanca marca el ojo moreno negro. La espalda y el lomo son negros, la cola negra sobre la parte superior y grisácea abajo. Las alas negras son marcadas con una línea blanca amarillenta al nivel de las remeras secundarias. La barbilla y la garganta son blanca grisácea. El pecho y el vientre son amarillo vivo, mientras que la rabadilla tiene un color amarillo más palida. El pico es fino, largo y curvo hacia abajo, con la mandíbula inferior marcada con rosa para su base. Las patas y los dedos son grises. El plumaje del macho y el de la hembra, son idénticos, pero esta última se distingue del macho por una capucha más oscura y la garganta más clara. Los sujetos juveniles se parecen a los adultos, con un plumaje más apagado. El Mielero es una ave solitaria aparte del período de reproducción. Lo encontramos en orillo de las zonas arboladas, donde él recorre los setos y los árboles frutales, en busca de su alimento. Poco temeroso, perfectamente se adaptó a la presencia del hombre y lo encontramos también en los parques y los jardines. Su alimentación es muy variada, pero principalmente constituida por néctar de flores. Consume también frutos, bayas salvajes o insectos y larvas. La nidificación en caso de esta ave es bastante particular: el macho y la hembra construyen por separado cada uno un nido esférico, con una apertura sobre el lado. Es un nido dormitorio común, que es hecho con fibras vegetales y hojas, el interior es tapizado con materiales suaves, como hilos de telarañas y de plumas. Este nido es utilizado a lo largo del año. Cuando llega el período de reproducción, una vez la pareja formada, el macho y la hembra construyen juntos otro nido, a altura baja en los setos. La hembra deposita allí 2 o 3 huevos blanco cremoso, ligeramente moteados de pardo. La incubación dura una docena de días y únicamente es asegurada por la hembra. Los pichones son principalmente alimentados por la hembra, más tímidamente por el macho que puede tener varias hembras. Al cabo de 14 días, los pichones dejan el nido. La especie es abundante en su distribución y no presenta ningún peligro en cuanto a su conservación. El Mielero está presente en América del Norte, en América central, en todos los países de América del Sur, salvo el Chile.

sucrier

iconeAlbum

Photos © Aline WOLFER & Philippe WOLFER