en Argentine : TINGAZÚ

piayaLe Piaye écureuil mesure entre 45 et 48 cm et est présent dans le Nord-est de l'Argentine et dans une petite partie Nord-ouest. Il appartient à la famille des Cuculidae. 14 sous-espèces sont reconnues, qui se différencient par les couleurs plus ou moins foncées du plumage et par une légère variation de taille. Seule l'espèce Piaya cayana thermophila est présente en Argentine. Les parties supérieures sont couleur châtain. La tête est châtain, le bec verdâtre est puissant et légèrement courbé vers le bas. Les yeux rouges, sont marqués d'un cercle oculaire jaunâtre, dépourvu de plume. La gorge et le menton affichent des couleurs plus claires. L'abdomen et la poitrine sont grisâtres, les flancs légèrement plus foncés. Le bas du ventre est noir. La queue brune est très longue, avec les rectrices noires et blanches. Les pattes et les doigts sont gris clair. Le plumage du mâle et celui de la femelle sont identiques. Les sujets juvéniles sont semblables aux adultes, avec un plumage plus clair et plus terne, le bec gris et les yeux foncés. Le Piaye écureuil fréquente les zones boisées, les bosquets, les plantations et plus rarement les zones où la végétation est éparse. On le rencontre le plus souvent seul ou en couple.

piaya__3_Sa nourriture est principalement constituée d'insectes, de larves, occasionnellement de fruits et de petits reptiles. Il cherche sa nourriture dans le feuillage des grands arbres, qu'il parcourt en faisant des sauts de branches en branches. Il lui arrive plus rarement de capturer des insectes en vol. Lorsqu'il est dans le haut d'un arbre et qu'il se sent menacé, le Piaye écureuil se laisse tomber d'un vol en vrille, vers le sol, pour ensuite se dissimuler dans une végétation plus épaisse. Le Piaye écureuil construit un nid, en forme de coupelle, fait de branchages, dont l'intérieur est tapissé de feuilles. Il est fait par le couple au milieu de la végétation épaisse, à peu de hauteur du sol. La femelle y dépose 2 ou 3 oeufs gris clair, d'aspect calcaire, qui sont incubés une vingtaine de jours, par le couple. Les poussins sont alimentés d'insectes par les deux parents et au bout d'une dizaine de jours, ils quittent le nid pour parcourir les branches proches. Ils seront capables de voler au bout de 30 à 35 jours et seront alors totalement autonomes. L'espèce est abondante dans sa distribution, ses populations sont stables et ne présentent aucun danger quant à leur conservation. Le Piaye écureuil est présent dans toute l'Amérique du Sud, depuis le Mexique, jusqu'au Nord argentin, à l'exception du Chili.

piaya__1_El Tingazú mide entre 45 y 48 cm y está presente en el Noreste de la Argentina y en una pequeña parte Noroeste. Pertenece a la familia de los Cuculidae. 14 subespecies son reconocidas, que se diferencian por los colores más o menos oscurecidos del plumaje y por la variación ligera de tamaño. Sólo la especie Piaya cayana thermophila está presente en Argentina. Los lados superiores son color castaño. La cabeza es castaña, el pico verdusco es fuerte y ligeramente curvo hacia abajo. Los ojos rojos, son marcados con un círculo ocular amarillento, sin plumas. La garganta y la barbilla tienen colores más claros. El abdomen y el pecho son grisáceos, los flancos ligeramente más oscuros. El bajo del vientre es negro. La cola morena es muy larga, con las timoneras negras y blancas. Las patas y los dedos son gris claro. El plumaje del macho y el de la hembra son idénticos. Los sujetos juveniles son semejantes a los adultos, con un plumaje más claro y más apagado, el pico gris y los ojos oscuros. El Tingazú frecuenta las zonas arboladas, los bosquetes, las plantaciones y más raramente las zonas donde la vegetación es dispersa. Lo encontramos la mayoría de las veces solo o en pareja.

piaya__4_Su alimento está principalmente constituido por insectos, por larvas, ocasionalmente por frutos y por pequeños reptiles. Busca su alimento en el follaje de los grandes árboles, que recorre dando saltos de ramas en ramas. Le pasa más raramente que él capture insectos en vuelo. Cuando está en la altura de un árbol y cuando se siente amenazado, el Tingazú se abandona de un vuelo en barrena, hacia el suelo, para disimularse luego en una vegetación más espesa. El Tingazú construye un nido, en forma de copela, hecho con ramajes, cuyo interior es tapizado con hojas. Es hecho por la pareja en medio de la vegetación espesa, a poca altura del suelo. La hembra deposita allí 2 o 3 huevos gris claro, de aspecto calcáreo, que son incubados una veintena de días, por la pareja. Los pichones son alimentados de insectos por ambos padres y al cabo de una decena de días, dejan el nido para recorrer las ramas próximas. Podrán volar al cabo de 30 a 35 días y entonces serán totalmente autónomos. La especie es abundante en su distribución, sus poblaciones son estables y no presentan ningún peligro en cuanto a su conservación. El Tingazú está presente en toda la América del Sur, desde México, hasta el Norte argentino, salvo el Chile.

piaya__2_

iconeAlbum

Photos © Aline WOLFER & Philippe WOLFER