en Argentine : MILANO TIJERETA

milanLe Milan à queue fourchue est endémique du continent américain. Il mesure entre 50 et 54 cm. Deux sous-espèces sont reconnues : la forme nominale Elanoides forficatus forficatus est présente dans la province de Jujuy, où elle est résidente, et la sous-espèce Elanoides forficatus yetepa, dans le quart Nord-Est du pays, où elle nidifie au printemps et en été, pour ensuite migrer vers le Nord. Cette sous-espèce est toutefois résidente dans la province de Misiones. Il appartient à la famille des Accipitridae. Le Milan à queue fourchue a une longue queue fourchue noire. La tête, la nuque et le cou sont blancs, ainsi que la totalité des parties inférieures et une large zone située sur la partie basse du dos. Le dessus est couleur ardoise noirâtre et légèrement grisâtre sur les secondaires. Les couvertures supérieures sont noires. Le dessous des ailes est blanc, légèrement tacheté de gris. Les yeux sont brun roux. Les sourcils, la cire, la base des mandibules, les tarses et les pattes sont bleutés. La pointe du bec est noire. Le plumage du mâle et celui de la femelle, sont identiques. Les sujets juvéniles sont semblables aux adultes, mais affichent des couleurs plus ternes et la queue est plus courte.

milan__1_On rencontre le Milan à queue fourchue à basses altitudes, dans les forêts humides, les marais et les prairies. Son alimentation est principalement constituée d'insectes, plus rarement de petits reptiles, de petits mammifères ou encore d'oisillons et d'oeufs. Le nid consiste en une plate forme, faire de brindilles et est construit par le couple à la cime des grands arbres. L'intérieur est orné de feuilles et de mousses. La femelle y dépose de 1 à 3 oeufs blancs crème, légèrement tachetés de brun. L'incubation, qui dure environ 4 semaines, est principalement assurée par la femelle. Pendant cette période, elle est alimentée par le mâle. Une fois les poussins nés, la femelle reste au nid avec eux pendant une semaine. Les poussins et la femelle sont alors alimentés par le mâle. Par la suite, les poussins sont alimentés par le couple pendant 6 à 7 semaines, après quoi ils quittent le nid. Ils restent dépendants des parents pendant encore 2 ou 3 mois. L'espèce est peu courante et fortement menacée par les déforestations et l'utilisation de pesticides. Le Milan à queue fourchue est présent en Amérique centrale, dans les pays d'Amérique du Sud, à l'exception du Chili.

milan__2_El Milano tijereta es endémico del continente americano. Mide entre 50 y 54 cm. Dos subespecies son reconocidas: la forma nominal Elanoides forficatus forficatus está presente en la provincia de Jujuy, donde está residente, y la subespecie Elanoides forficatus yetepa, en el cuarto Noreste del país, dónde nidifica en primavera y en verano, para emigrar luego hacia el norte. Esta subespecie es no obstante residente en la provincia de Misiones. Pertenece a la familia de los Accipitridae. El Milano tijereta tiene una cola larga ahorquillada y negra. La cabeza, la nuca y el cuello son blancos, así como la totalidad de las partes de abajo y una zona ancha sobre la parte baja de la espalda. La parte superior es colorada pizarra negruzca y ligeramente grisácea sobre las secundarias. Las cubiertas superiores son negras. El fondo de las alas es blanco, ligeramente moteado de gris. Los ojos son morenos rufos. Las cejas, la cera, la base de las mandíbulas, los tarsos y las patas son azulados. La punta del pico es negra. El plumaje del macho y el de la hembra, son idénticos. Los sujetos juveniles son semejantes a los adultos, pero tienen colores más apagados y la cola es más corta.

milan__3_Encontramos el Milano tijereta  a altitudes bajas, en los bosques húmedos, los pantanos y los prados. Su alimentación está principalmente constituida por insectos, más raramente por pequeños reptiles, por pequeños mamíferos o todavía por pichones y por huevos. El nido consiste en una plataforma, hecha con ramitas y es construido por la pareja a la cima de los grandes árboles. El interior es adornado de hojas y de musgo. La hembra depone de 1 a 3 huevos blancos crema, ligeramente moteados de pardo. La incubación, que dura cerca de 4 semanas, es principalmente asegurada por la hembra. Durante este período, es alimentada por el macho. Una vez los pichones nacidos, la hembra se queda al nido con ellos durante una semana. Los pichones y la hembra entonces son alimentados por el macho. Más tarde, los pichones son alimentados por la pareja durante 6 a 7 semanas, de las que dejan el nido. Quedan dependientes de los padres durante 2 o 3 meses más. La especie es rara y fuertemente amenazada por las desforestaciones y la utilización de plaguicidas. El Milano tijereta está presente en América central, en los países de América del Sur, salvo el Chile.

milan__5_

milan__4_

milan__6_

Photos © Aline WOLFER & Philippe WOLFER