en Argentine : FIOFÍO PICO CORTO

DSC_1776L’Elénie à bec court mesure 13 cm et est présente du Nord de l’Argentine, jusqu’au Sud-Est de la province de Buenos Aires. Elle appartient à la famille des Tyrannidae. La tête est couleur gris châtain et est coiffée d’une couronne blanchâtre, peu visible. Le dos est grisâtre et les ailes brunes barrées de blanc. Le menton et la poitrine sont grisâtres et le ventre blanchâtre. La queue est étroite, gris brun sur le dessus et le dessous gris clair. Les yeux noirs sont marqués d’un très léger cercle oculaire blanc crémeux. Le bec est court et de couleur rosée. Les pattes et les doigts sont fins et noirs. Le plumage du mâle et celui de la femelle sont identiques. Les sujets juvéniles ressemblent aux adultes, mais affichent un plumage plus terne. L’Elénie à bec court fréquente les bosquets, les haies et les futaies. On la rencontre aussi dans les parcs et jardins et à proximité des habitations. C’est un oiseau qui est le plus souvent vu seul ou en couple, confiant et passif. On le voit parcourir les haies à la recherche de sa nourriture.

DSC_2112Son alimentation est constituée d’insectes qu’elle capture avec son bec, en parcourant la végétation épaisse, ou encore qu’elle chasse d’un petit vol. Elle se nourrit également de petites baies. La nidification se fait au printemps et en été, dans le centre du pays, après quoi l’Elénie à bec court effectue une petite migration vers le Nord du pays. Le nid en forme de coupelle, est construit principalement par la femelle, dans la fourche d’un arbre, à hauteur moyenne. Il est fait de fibres végétales et l’intérieur est orné de mousse et de duvet. La femelle y dépose 3 œufs blancs tachetés de brun et de gris. L’incubation dure 14 jours et est assurée uniquement par la femelle. Les poussins sont ensuite alimentés par les deux parents et ils quittent le nid au bout d’une quinzaine de jours. L’Elénie à bec court est commune, ses populations sont stables et ne semblent pas présenter de danger quant à leur conservation. L’Elénie à bec court est présente dans toute l’Amérique du Sud, à l’exception du Chili.

DSC_1793El Fiofío pico corto mide 13 cm y está presente del Norte de la Argentina, hasta el Sudeste de la provincia de Buenos Aires. Pertenece a la familia de los Tyrannidae. La cabeza es colorada gris castaño y tiene una corona blanquecina y poco visible. La espalda es grisácea y las alas morenas barradas por blanco. La barbilla y el pecho son grisáceos y el vientre blanquecino. La cola es estrecha, gris moreno sobre la parte superior y el fondo gris claro. Los ojos negros son marcados con un círculo ocular blanco cremoso y muy ligero. El pico es corto y de color rosado. Las patas y los dedos son finos y negros. El plumaje del macho y el de la hembra son idénticos. Los sujetos juveniles se parecen a los adultos, pero fijan un plumaje más apagado. El Fiofío pico corto frecuenta los bosquetes, los setos y los oquedales. Lo encontramos también en los parques y los jardines y cerca de las viviendas. Es una ave quien es vista la mayoría de las veces sola o en pareja, confiada y pasiva. La vemos recorrer los setos en busca de su alimento.

DSC_1795Su alimentación está constituida por insectos que captura con su pico, recorriendo la vegetación espesa, o aun que caza de un pequeño vuelo. Se alimenta también de pequeñas bayas. La nidificación se hace en primavera y en verano, en el centro del país, del que el Fiofío pico corto efectúa una pequeña migración hacia el norte del país. El nido en forma de copela, principalmente es construido por la hembra, en la horca de un árbol, a altura media. Es hecho con fibras vegetales y el interior es adornado de musgo y de plumón. La hembra deposita allí 3 huevos blancos moteados de pardo y de gris. La incubación dura 14 días y únicamente es asegurada por la hembra. Los pichones luego son alimentados por ambos padres y dejan el nido al cabo de una quincena. El Fiofío pico corto es común, sus poblaciones son estables y no parecen presentar de peligro en cuanto a su conservación. El Fiofío pico corto está presente en toda la América del Sur, salvo en Chile.

DSC_1774

DSC_2113

Photos © Aline WOLFER & Philippe WOLFER