en Argentine : SUIRIRÍ REAL

tyranLe Tyran mélancolique est un passereau qui mesure une vingtaine de centimètres et qui appartient à la famille des Tyrannidae. On le trouve dans une grande partie du continent américain, du Sud des Etats-Unis jusqu'à l'Amérique du Sud où on peut le rencontrer dans tous les pays, sauf au Chili. En Argentine, il est présent dans une large moitié Nord du pays, à l'Est de la Cordillère des Andes, jusqu'au Nord de la province de Rio Negro. La tête est gris pâle avec un masque gris foncé. Le centre de la couronne présente une tache rouge orangé peu visible, sauf quand l'oiseau se sent menacé. L'iris est noir. Le bec, puissant, est gris foncé. La partie dorsale est gris verdâtre. Les ailes sont plus sombres, brun noirâtre, et les plumes présentent des liserés blanchâtres. La partie inférieure des plumes de couverture est jaunâtre. La queue, longue et fourchue, est également brun noirâtre, avec des liserés clairs. La gorge est gris clair. La poitrine est vert olive. Le reste de la partie ventrale est jaune. Les pattes sont noirâtres. Il n'y a pas de distinction visible entre le mâle et la femelle. Chez le juvénile, le plumage est plus terne, les liserés des ailes sont chamois et il n'a pas la marque rouge orangé au sommet de la calotte. Le Tyran mélancolique vit, seul ou en couple, dans les zones semi-ouvertes avec des arbres isolés, en lisière des forêts et aussi dans les parcs et jardins des zones urbaines.

tyran__1_On le voit en général posé dans des endroits dégagés, comme sur des branches sèches ou des câbles électriques. De là, il guette les grands insectes volants qui constituent l'essentiel de sa nourriture et les attrape d'un vol rapide et acrobatique. Son alimentation peut aussi comprendre des fruits. Le Tyran mélancolique est un oiseau qui se montre agressif envers les autres, et particulièrement les rapaces, qu'il éloigne de son territoire de nidification. La femelle construit le nid qui est une demi-sphère profonde située en hauteur, souvent sur la fourche d'un arbre. L'extérieur est fait de brindilles, de tiges d'herbe, de racines et l'intérieur est abondamment garni de matières douces comme du duvet ou de la mousse. La femelle y dépose de 2 à 4 oeufs crème tachés de brun roux et de gris. Elle assure l'incubation qui dure une quinzaine de jours. Le mâle surveille le nid lorsqu'elle va se nourrir. Les deux parents nourrissent ensuite les jeunes pendant qu'ils restent au nid, soit durant environ 18 jours, et encore pendant 2 semaines. Les populations du Tyran mélancolique sont stables et l'espèce ne paraît pas présenter, à ce jour, de risque particulier quant à sa conservation.

tyran__2_El Suirirí real es un pájaro que mide una veintena de centímetros y que pertenece a la familia de los Tyrannidae. Lo encontramos en una gran parte del continente americano, del Sur de los Estados Unidos hasta América del Sur dónde podemos encontrarlo en todos los países, excepto Chile. En Argentina, está presente en una grande parte norte del país, al este de la Cordillera de los Andes, hasta el Norte de la provincia de Rio Negro. La cabeza es gris pálido con una máscara gris oscuro. El centro de la corona presenta una mancha anaranjado rojo poco visible salvo cuando el ave se siente amenazada. El iris es negro. El pico, fuerte, es gris oscuro. La parte dorsal es gris verdusca. Las alas son más oscuras, pardo negruzco, y las plumas presentan filetes blanquecinos. La parte de abajo de las cubiertas es amarillenta. La cola larga y furcada, es también morena negruzco, con filetes claros. La garganta es gris claro. El pecho es verde oliváceo. El resto de la parte ventral es amarillo. Las patas son negruzcas. No hay distinción visible entre el macho y la hembra. El juvenil tiene el plumaje más apagado, los filetes de las alas amuzos y no tiene la mancha anaranjado rojo arriba del gorro. El Suirirí real vive, solo o en pareja, en las zonas semiabiertas con árboles aislados, en orillo de los bosques y también en los parques y los jardines de las zonas urbanas.

tyran__4_Lo vemos en general puesto a lugares abiertos, como sobre ramas secas o cables eléctricos. De ahí, acecha los grandes insectos volantes que constituyen lo esencial de su alimento y los coge de un vuelo rápido y acrobático. Su alimentación puede también comprender frutas. El Suirirí real es una ave que se muestra agresivo hacia otras, y particularmente las rapaces, que aleja de su territorio de nidificación. La hembra construye el nido que es una semi-esfera profunda situada en altura, a menudo sobre la horca de un árbol. El exterior es hecho con ramitas, tallos de hierba, raíces y el interior abundantemente es guarnecido con materiales suaves como plumón o musgo. La hembra depone 2 o 4 huevos crema manchados de pardo rufo y de gris. Asegura la incubación que dura una quincena. El macho vigila el nido cuando va a alimentarse. Ambos padres alimentan luego a los jóvenes mientras que se quedan en el nido, es decir durante cerca de 18 días, y durante 2 semanas más. Las poblaciones del Suirirí real son estables y la especie no aparece presentar, este día, de riesgo particular en cuanto a su conservación.

tyran__5_

Photos © Aline WOLFER & Philippe WOLFER