en Argentine : MACÁ GRANDE

grand_grebeLe Grand grèbe, mesure de  60 à 75 cm et est présent dans toute l’Argentine, sauf dans la moitié Nord-ouest du pays. Il appartient à la famille des Podicipedidae. Deux sous espèces sont présentes dans le pays, Podiceps major major, à l’Est de la cordillère des Andes, espèce résidente,  et Podiceps major navasi, plus grande et plus colorée, qui vit en Patagonie et qui migre vers le Nord en automne. En plumage nuptial, la tête, le menton et la gorge forment un ensemble gris. La tête est coiffée d’une huppe noire. Le cou est très long,  avec la partie avant châtain rougeâtre et noir à l’arrière. La poitrine est cannelle et les flancs gris brun. Le dos est noirâtre avec des reflets verts. Le bec est long et pointu, brun jaune avec la base noirâtre. Les ailes sont brunes avec les secondaires et les primaires blanchâtres. La queue qui est courte, est châtain. Les yeux sont rouges et les pattes sont noirâtres. Hors le plumage nuptial, le Grand grèbe a des couleurs plus pâles. La tête et la gorge sont blancs alors que la couronne et le cou sont grisâtres. Le plumage du mâle et celui de la femelle, sont identiques. Les sujets juvéniles ont le cou châtain avec des lignes blanches fortement prononcées. Le Grand grèbe fréquente les fleuves, les lacs et les lagunes d’eau douce, mais aussi les eaux salées des estuaires et zones côtières. Le Grand grèbe est le plus souvent vu en couple ou en petits groupes familiaux, accompagné de 3 à 6 juvéniles. C’est un oiseau très curieux de tout ce qui se passe autour de lui. Il s’approche pour voir de quoi il s’agit, en plongeant pour s’en approcher.

grand_grebe__1_Il vole très peu et est très maladroit pour marcher. Par contre, ses pattes placées très en arrière du corps, lui permettent une excellente propulsion, ce qui en fait un très bon nageur. Son alimentation est principalement composée de poissons, d’alevins et de petits amphibiens, qu’il pêche à la manière des cormorans, par de longues immersions. Son régime est complété par quelques plantes aquatiques et des insectes. La nidification se fait en solitaire ou en petites colonies, avec les nids très dispersés. Le nid consiste en une plate-forme flottante, faite de plantes aquatiques, dans la végétation dense, et est construit par le couple. La femelle y dépose de 3 à 6 œufs, qui sont à l’origine blancs légèrement bleutés. L’incubation qui est assurée par le couple, dure de 26 à 30 jours. Lorsqu’un adulte quitte le nid pour aller s’alimenter, il recouvre les œufs d’algues et ceux-ci prennent alors une couleur plus colorée en fonction des couleurs des algues. C’est ainsi qu’au bout de quelques jours, les œufs sont tachetés de brun, de marron ou de noir. Quelques heures après l’éclosion, les poussins sortent du nid et les premiers temps, ils sont transportés sur le dos de la femelle, lorsqu’ils sont fatigués de nager. Ils sont alimentés par les parents et rapidement apprennent à se nourrir seuls. Les poussins sont emplumés au bout d‘une cinquantaine de jours et sont alors capables de voler. L’espèce est commune, les populations de Grand grèbe sont stables et ne présentent aucun danger quant à leur conservation. Le Grand grèbe est également présent au Pérou, au Chili, au Paraguay, au Brésil et en Uruguay.

grand_grebe__2_El Macá grande, mide de 60 a 75 cm y está presente en toda la Argentina, salvo en la mitad Noroeste del país. Pertenece a la familia de los Podicipedidae. Dos subespecies son presentes en el país, Podiceps mayor mayor, al este de la cordillera de los Andes, la especie residente, y Podiceps mayor navasi, más grande y más coloreado, que vive en Patagonia y que emigra hacia el norte en otoño. En plumaje nupcial, la cabeza, la barbilla y la garganta forman un conjunto gris. La cabeza es coronada con un copete negro. El cuello es muy largo, con la parte de ante castaño rojizo y negro detrás. El pecho es canela y los flancos grises moreno. La espalda es negruzca con reflejos verdes. El pico es largo, puntiagudo y moreno amarillo con la base negruzca. Las alas son morenas con las secundarias y primarias blanquecinas. La cola que es corta, es castaña. Los ojos son rojos y las patas son negruzcas. Fuera del plumaje nupcial, el Macá grande tiene colores más pálidos. La cabeza y la garganta son blancas mientras que la corona y el cuello son grisáceos. El plumaje del macho y el de la hembra, son idénticos. Los sujetos juveniles tienen el cuello castaño con líneas blancas fuertemente marcadas. El Macá grande frecuenta los ríos, los lagos y las lagunas de agua dulce, pero también las aguas saladas de los estuarios y las zonas costeras. El Macá grande es visto la mayoría de las veces en pareja o en pequeños grupos familiares, acompañado de 3 a 6 juveniles. Es una ave muy curiosa de todo lo que pasa alrededor de él. Se acerca para ver de qué se trata, zambulléndose para acercarse a eso.

grand_grebe__3_Vuela muy poco y es muy torpe para caminar. En cambio, sus patas situadas muy detrás del cuerpo, le permiten una propulsión excelente, lo que hace que es un nadador muy bueno. Su alimentación es principalmente constituida por peces, por alevines y por pequeños anfibios, que pesca a manera de los cormoranes, por inmersiones largas. Su régimen es completado por algunas plantas acuáticas e insectos. La nidificación se hace en solitario o en pequeñas colonias, con los nidos muy dispersos. El nido consiste en una plataforma flotante, hecha con plantas acuáticas, en la vegetación densa, y es construido por la pareja. La hembra depone de 3 o 6 huevos, que son  al principio blancos ligeramente azulados. La incubación que es asegurada por la pareja, dura de 26 a 30 días. Cuando un adulto deja el nido para ir a alimentarse, recubre los huevos de algas y éstos toman entonces un color más coloreado con arreglo a los colores de las algas. Así es como al cabo de algunos días, los huevos son moteados de pardo, de castaña o de negro. Algunas horas después del nacimiento, los pichones salen del nido y los primeros tiempos, la hembra los lleva sobre su espalda, cuando son cansados de nadar. Son alimentados por los padres y rápidamente aprenden a alimentarse solos. Los pichones tienen su plumaje al cabo de una cincuentena de días y son entonces capaces de volar. La especie es común, poblaciones del Macá grande son estables y no presentan ningún peligro en cuanto a su conservación. El Macá grande está también presente en Perú, en Chile, en Paraguay, en Brasil y en Uruguay.

grand_grebe__4_

iconeAlbum

Photos © Aline WOLFER & Philippe WOLFER