en Argentine : CABECITANEGRA PICUDO

char_bec__paisLe Chardonneret à bec épais est un petit passereau qui mesure de 13 à 14 cm, qui appartient à la famille des Fringillidae. 2 sous espèces sont reconnues, seule Carduelis crassirostris crassirostris est présente en Argentine, le long de la moitié Nord de la cordillère des Andes, principalement dans la zone de la Puna. Au printemps et en été, il fréquente les hauts plateaux de la cordillère, jusqu‘à 4.500m d‘altitude. En automne  et en hiver on le trouve à 2.000m environ. Le mâle, qui ressemble fortement au Chardonneret de Magellan,  a la tête, la nuque, le cou et la gorge de couleur noire. Le dos est jaune verdâtre rayé de noir. La poitrine, le ventre sont jaune vif et le croupion blanchâtre. Les ailes sont noires avec des bandes jaunes, les plumes de la queue sont jaunes avec l’extrémité des rectrices noire. Le bec gris, est beaucoup plus gros que celui des autres chardonnerets du pays. Les pattes sont gris foncé et les yeux noirs. La femelle se différencie du mâle par le plumage de la tête jaune et du dos, finement rayé de gris. Les parties inférieures sont jaunes à grisâtres. Les sujets juvéniles ressemblent à la femelle, mais affichent des couleurs plus ternes. Les Chardonnerets à bec épais sont des oiseaux très actifs, que l‘on rencontre en petits groupes, dans les zones arides des montagnes, en périodes froides, et où la végétation en altitude est rare.

char_bec__pais__1_Lorsqu’il quitte les hauteurs, on le rencontre dans les zones habitées et à proximité des zones de cultures. Son alimentation est principalement constituée de graines, comme celles de chardons, ou d’autres plantes herbacées. La nidification a lieu entre septembre et décembre. La femelle construit son nid dans un arbuste, à basse hauteur ou encore à même le sol, dans les pâturages. Le nid en forme de tasse, est fait de fibres végétales et de mousse. L’intérieur est orné de plumes et de poils de mammifères. La femelle y dépose entre 3 et 4 œufs, bleu très pâle et légèrement tachetés de beige. L’incubation dure 12 à 13 jours et est uniquement assurée par la femelle. Les premiers jours qui suivent l‘éclosion, la femelle s'occupe seule des poussins qui sont alimentés d'insectes. Ensuite, le mâle participe au nourrissage. Les jeunes quittent le nid au bout d'une quinzaine de jours pour ensuite se joindre au groupe familial. Jusqu’à 2 couvées sont réalisées dans la même saison. Les populations de Chardonneret à bec épais sont peu communes. Toutefois, ses populations sont stables et ne semblent pas présenter de danger quant à leur conservation. On trouve la sous espèce de Chardonneret à bec épais Carduelis crassirostris amadoni  au Pérou et en Bolivie. L’espèce qui fréquente le Chili est la même qu’en Argentine.

char_bec__pais__2_El Cabecitanegra picudo es un pequeño pájaro que mide de 13 a 14 cm, que pertenece a la familia de los Fringillidae. 2 subespecies son reconocidas, solo Carduelis crassirostris crassirostris está presente en Argentina, a lo largo de la mitad Norte de la cordillera de los Andes, principalmente en la zona de la Puna. En primavera y en verano, frecuenta las altas mesetas de la cordillera, hasta 4.500m de altitud. En otoño y en invierno lo encontramos a 2.000m aproximadamente. El macho, que se parece fuertemente al Cabecitanegra común, tiene la cabeza, la nuca, el cuello y la garganta de color negro. La espalda es amarilla verdusca rayada de negro. El pecho, el vientre son amarillo vivo y la rabadilla blanquecina. Las alas son negras con fajas amarillas, las plumas de la cola están amarillas con la extremidad de las timoneras negra. El pico gris, es mucho más grueso que el de otros cabecitanegras del país. Las patas son gris oscuro y los ojos negros. La hembra se diferencia del macho por el plumaje de la cabeza amarilla y de la espalda, finamente rayada de gris. Las partes de abajo son amarillas a grisáceas. Los sujetos juveniles se parecen a la hembra, pero fijan colores más apagados. Los Cabecitanegras picudos son unas aves muy activas, a las que se encuentran en pequeños grupos, en las zonas áridas de las montañas, en los períodos fríos, y donde la vegetación en altitud es rara.

char_bec__pais__3_Cuando deja las alturas, lo encontramos en las zonas pobladas y cerca de las zonas cultivadas. Su alimentación está principalmente constituida por semillas, como las de cardos, u otras plantas herbáceas. La nidificación se hace entre septiembre y diciembre. La hembra construye su nido en un arbusto, a altura baja o todavía en el mismo suelo, en los pastos. El nido en forma de taza, es hecho con fibras vegetales y musgo. El interior es adornado de plumas y de pelos de mamíferos. La hembra depone allí entre 3 y 4 huevos, azul y ligeramente moteados de beige muy pálido. La incubación dura 12 a 13 días y es únicamente asegurada por la hembra. Los primeros días que siguen el nacimiento, la hembra se ocupa sola de los pichones que son alimentados por insectos. Luego, el macho da también la comida. Los jóvenes dejan el nido al cabo de una quincena para juntarse luego al grupo familiar. Hasta 2 nidadas son realizadas en la misma temporada. Las poblaciones de Cabecitanegra picudo son raras. No obstante, sus poblaciones son estables y no parecen presentar de peligro en cuanto a su conservación. Encontramos a la subespecie de Cabecitanegra picudo Carduelis crassirostris amadoni en Perú y en Bolivia. La especie que frecuenta Chile es la misma que en Argentina.

char_bec__pais__4_

char_bec__pais__5_

Photos © Aline WOLFER & Philippe WOLFER