En Argentine : HORNERO

_DSC0433Le Fournier roux est l’oiseau national de l’Argentine et est endémique de l‘Amérique du Sud. Il appartient à la famille des Furnariidae. Le Fournier roux mesure environ 18 cm et est présent dans les ¾ Nord du pays à l‘exception de la Cordillère des Andes. Le dos du Fournier Roux est brun châtaigne et la queue rousse. Les plumes de la gorge sont blanchâtres. Le ventre est couleur cannelle. Son bec presque rectiligne est fin et gris brun. Les pattes sont grisâtres. Le haut de la tête et les ailes sont bruns, légèrement plus foncés que le dos. On devine un sourcil couleur cannelle. Le plumage de la femelle et celui du mâle est identique. Le Fournier Roux bâtit un nid en forme de colimaçon, d‘une trentaine de centimètres, fait de boue et de végétaux.

DSC_1043Le nid qui pèse jusqu’à 5 kilos, est aussi bien construit en hauteur dans les arbres, que sur des poteaux électriques, des piquets de clôtures ou encore contre les maisons ou des statues de parcs publics. Il lui faut de 10 à 15 jours pour le construire et cette structure ne servira qu’une seule saison. Le mâle et la femelle participent à sa construction. La femelle y dépose 3 ou 4 œufs blancs, qui sont couvés par les deux parents, pendant un peu plus de 2 semaines. Les poussins quittent le nid au bout d’un mois, mais sont encore nourris par les deux parents, pendant 2 ou 3 mois, après quoi ils sont chassés par les adultes qui entament une nouvelle couvée. Le Fournier Roux fréquente un peu toutes les ambiances, à l’exception des forêts.

_DSC8838Le Fournier Roux  est très confiant et la présence de l’homme ne le dérange pas. Son alimentation est principalement constituée d‘insectes et de larves, qu‘il cherche tranquillement au sol en se déplaçant d‘une démarche élégante. L’espèce est abondante et ne présente pas de danger pour sa conservation. Le Fournier Roux est également présent en Bolivie, au Brésil, au Paraguay, et Uruguay. Quatre sous espèces sont reconnues Furnarius rufus albogularis, Furnarius rufus commersoni, Furnarius rufus paraguayae et Furnarius rufus schumpetérien qui se distinguent principalement par des nuances de couleurs, sauf pour l’espèce albogularis où les sujets sont légèrement plus petits.

_DSC9680El Hornero es el ave nacional de la Argentina y es endémico de América del Sur. Pertenece a la familia de los Furnariidae. El Hornero mide cerca de 18 cm y está presente en los ¾ Norte del país a excepción de la Cordillera de los Andes. La espalda del Hornero es morena castaña y la cola rufa. Las plumas de la garganta son blancuzcas. El vientre es canela. Su pico casi rectilíneo es fino y gris moreno. Las patas son grisáceas. La altura de la cabeza y las alas son morenas, ligeramente más oscuras que la espalda. Adivinamos una ceja canela. El plumaje de la hembra y el del macho es idéntico. El Hornero edifica un nido en forma de caracol, de una treintena de centímetros, hecho con barro y végétales.

DSC_1041El nido que pesa hasta 5 kilos, es construido tan en altura en los árboles, como sobre postes eléctricos, estacas de cercas o contra las casas o las estatuas públicas de parques. Le hace falta de 10 a 15 días para construirlo y esta estructura servirá sólo una sola temporada. El macho y la hembra participan en su construcción. La hembra deposita allí 3 o 4 huevos blancos, que son incubados por ambos padres, durante un poco más de 2 semanas. Los pichones dejan el nido al cabo de un mes, pero son todavía alimentados por ambos padres, durante 2 o 3 meses, después de los que son echados por los adultos que empiezan una nueva nidada. El Hornero frecuenta un poco todos los ambientes, a excepción de los bosques.

DSC_6495El Hornero es muy confiado y la presencia del hombre no lo molesta. Su alimentación está principalmente constituida por insectos y por larvas, que busca tranquilamente en el suelo desplazándose de un paso elegante. La especie es abundante y no presenta peligro de su conservación. El Hornero está también presente en Bolivia, en Brasil, en Paraguay, y Uruguay. Cuatro subespecies son reconocidas Furnarius rufus albogularis, Furnarius rufus commersoni, Furnarius rufus paraguayae y Furnarius rufus schumpetérien que principalmente se distingue por matices de colores, salvo para la especie albogularis donde los sujetos son ligeramente más pequeños.

_DSC8971

_DSC8091

iconeAlbum

Photos © Aline WOLFER & Philippe WOLFER