en Argentine : PARINA CHICA

flamant_jamesLe Flamant de James mesure entre 80 et 90 cm. Il est le plus rare et le plus petit des trois espèces de flamants que l’on rencontre en Argentine. Son envergure est d’environ un mètre et sa longévité de 35 à 40 ans. Il appartient à la famille des Phoenicopteridae. Au printemps et en été, on le rencontre dans une toute petite partie Nord de l’Argentine, où il fréquente les lacs et les lagunes de la Puna, qui est une région de la cordillère des Andes, qui s’étend du Sud du Pérou, en passant par le Sud de la Bolivie et le Nord de l’Argentine, et qui se situe à des altitudes de 3.600 à 4.500m. En automne et en hiver, on le rencontre à des altitudes plus basses, et il effectue une petite migration, jusqu’à Mar Chiquita, dans la province de Cordoba. Dans son ensemble, le Flamant de James est blanc, très légèrement rosé. La tête,  la partie haute du cou  et le dos, sont dans des tons plus rosés. Le plumage du dos est finement rayé de rose pâle. Les 2/3 de la partie basse du cou, sont blancs. Le ventre est blanc. Les scapulaires vont du rose au rouge. Les primaires, les secondaires et les tertiaires sont noires. Les longues pattes et les doigts sont rouge brique. Le bec est très nettement courbé vers le bas, avec le tiers de l’extrémité, noir, les 2/3 supérieurs jaune et la base rouge orangée. La zone orbitale est rouge et dépourvue de plume. La queue est courte.

flamant_james__1_Le plumage du mâle et celui de la femelle, sont identiques. Les sujets juvéniles sont gris clair, légèrement striés de foncé et les pattes sont également grises. Tout comme le Flamant des Andes, le Flamant de James s’alimente de micro algues et de planctons qu’il cherche dans l’eau et qu’il filtre avec son bec. Il se mélange volontiers aux autres espèces de la même famille. A l'époque de la reproduction, les Flamants de James forment des petites colonies. Le nid en forme de tasse, est un amas de boue, d’une quarantaine de centimètres de diamètre et 25 cm de haut. Il est construit par le couple, dans les zones fangeuses. La femelle y dépose un unique œuf blanc, qui est incubé par les parents, pendant un mois. Le poussin est ensuite alimenté par le couple par la sécrétion d’un lait de pigeon. Le poussin est nidifuge et apprend rapidement à nager. Il prend son premier envol vers l‘âge de 2 mois. Le nid peut être à nouveau aménagé et utilisé l’année suivante. Certaines années de fortes sécheresses, la nidification est rendue impossible, les flamants ne pouvant bâtir leur nid de boue. L’espèce est rare et menacée d‘extinction. Les populations du Flamant de James sont en forte diminution du fait de la modification de leur habitat. On croyait l’espèce éteinte il y a une cinquantaine d’années. Le Flamant de James est également présent au Pérou, en Bolivie et au Chili.

flamant_james__2_La Parina chica mide entre 80 y 90 cm. Es el más raro y más pequeño de las tres especies de flamencos que se encuentran en Argentina. Su envergadura está aproximadamente de un metro y su longevidad de 35 a 40 años. Pertenece a la familia de los Phoenicopteridae. En primavera y en verano, lo encontramos en una pequeña parte Norte de la Argentina, donde frecuenta los lagos y las lagunas de la Puna, que es una región de la cordillera de los Andes, que se extiende del Sur de Perú, pasando por el Sur de Bolivia y el Norte de la Argentina, y que se sitúa en altitudes de 3.600 a 4.500m. En otoño y en invierno, lo encontramos a altitudes más bajas, y efectúa una pequeña migración, hasta Mar Chiquita, en la provincia de Córdoba. En conjunto, la Parina chica es blanca, muy ligeramente rosada. La cabeza, la parte alta del cuello y la espalda, están en tonos más rosados. El plumaje de la espalda finamente es rayado de rosa pálido. Los 2/3 de la parte baja del cuello, son blancos. El vientre es blanco. Los escapularias van del rosado al rojo. Las primarias, las secundarias y las terciarias son negras. Las patas largas y los dedos son ladrillo rojo. El pico es muy distintamente curvo hacia abajo, con tercero de la extremidad, negro, los 2/3 superiores amarillos y la base roja anaranjada. La zona orbital es roja y no tiene plumas. La cola es corta.

flamant_james__3_El plumaje del macho y el de la hembra, son idénticos. Los sujetos juveniles son gris claro, ligeramente estriados de oscuro y las patas son también grises. Al igual de la Parina grande, la Parina chica se alimenta de micro algas y de plánctones que busca en el agua y que filtra con su pico. Se mezcla de buena gana a otras especies de la misma familia. En la época de la reproducción, las Parinas chicas forman pequeñas colonias. El nido en forma de taza, es un montón de lodo, de una cuarentena de centímetros de diámetro y 25 cm de altura. Es construido por la pareja, en las zonas fangosas. La hembra deposita allí un huevo único y blanco, que es incubado por los padres, durante un mes. El pichone luego es alimentado por la pareja por la secreción de una leche de buche. El pichone es nidifugo y aprende rápidamente a nadar. Toma su primer vuelo cerca de la edad de 2 meses. El nido puede ser acondicionado de nuevo y utilizado el año siguiente. Algunos años de sequias importantes, la nidificación es hecha imposible, los flamencos no pueden edificar su nido de lodo. La especie es rara y amenazada de extinción. Las poblaciones de la Parina chica están en disminución fuerte a causa de la modificación de su hábitat. Creíamos la especie desaparecida hace una cincuentena de años. La Parina chica está también presente en Perú, en Bolivia y en Chile.

flamant_james__6_

flamant_james__5_

iconeAlbum 

Photos © Aline WOLFER & Philippe WOLFER